Les LEURRES

 Les CRANKS BAITS

retour travail de la canne

   Avec leur forme ovoïde particulière sur laquelle vient s'adapter une bavette démesurée en longueur... ou très courte pour certains modèles, les "Cranks Baits" ne possèdent pas une cote extraordinaire auprès des pêcheurs aux leurres et c'est bien dommage car leur pouvoir attractif n'est plus à démontrer.

  Ce sont les pêcheurs de black bass qui ont mis au point ce type de leurre. Ils voulaient en effet avoir un poisson nageur qui soit simple à utiliser, qui ait une nage de métronome et qui évolue lors de la récupération toujours à la même profondeur. Ils le créèrent donc et de l'eau douce à la mer... il n'y avait qu'un pas que certains s'empressèrent vite de franchir.

 

 

    Avec ce type de poisson nageur, il est autant possible de rechercher méthodiquement la profondeur où se trouve le poisson "en pleine eau" que d'aller, grâce à leur grande bavette, débusquer et provoquer efficacement les prédateurs difficiles à faire bouger avec tout autre type de leurre.

 L'action de nage du "Crank Bait" est énergique, c'est le moins qu'on puisse dire. Au moindre mouvement de récupération, la bavette oscille sur un axe latéral droite - gauche. Ce balancement entraîne le reste du corps et le fait graviter sur lui-même à une vitesse incroyable.

Cette cadence de nage augmente d'autant les effets vibrants, visuels et sonores (pour les modèles qui possèdent des billes) du leurre.

A la plus petite récupération, cette action de nage très "remuante" est poussée à l'extrême.

Elle est conçue pour éveiller l'attention du poisson et provoquer son agressivité. Avec une simple récupération au moulinet, canne aussi bien basse que haute, le leurre s'anime.

On comprendra alors tout l'intérêt qu'offrent les "Cranks" quand on veut pêcher très vite et battre un maximum de terrain en peu de temps.

Leur poids et leur forme de petite boule permettent de les lancer à de très grandes distances, ce qui augmente d'autant le temps de travail du leurre dans l'eau et les chances de prendre du poisson.

Flottant à l'arrêt, il plonge à la récupération et remonte au relâcher.

C'est enfin la taille de leur bavette qui détermine leur profondeur de nage.

 

    Quelques "Cranks" possèdent une bavette courte. Ils descendent à 1 m de profondeur maximum lors de la récupération et sont à utiliser pour balayer, par exemple, les hauts-fonds accidentés à marée basse.

 Si ce ne sont pas des modèles spectaculaires, il ne faut pas les négliger pour autant: du bord, ils permettent ainsi souvent de débuter efficacement la saison.

Sachez qu'à poids égal avec un "Jerk Bait" flottant, le "Crank" à bavette courte se lancera plus loin, vibrera beaucoup plus et sera donc beaucoup plus efficace dans les eaux troubles ou chargées.

Ne demandant pas de technique spéciale de maniement, rien que le fait de les ramener les rendent attractifs, et il est à noter qu'ils se prêtent bien à la pratique du "Stop and Go".

  

    Cela dit, la grande majorité des "Cranks Baits" possède tout de même une longue bavette qui vient se positionner dans l'axe du corps. N'opposant aucune résistance à l'air, elle stabilise le leurre pendant le lancer et permet d'atteindre ainsi des distances remarquables.

A la récupération, sous l'effet de la traction, le "Crank Bait" à longue bavette descend très rapidement pour atteindre sa profondeur de nage, ce qui fait gagner un temps énorme en action de pêche.

En très peu de temps, il est ainsi efficace à 100%, gros avantage par rapport à un "Jerk Bait" coulant qui a besoin de plusieurs secondes avant d'arriver à la profondeur voulue.

   

    Le "Crank Bait" nage toujours la tête en bas.

Grâce à sa phénoménale bavette qui sert de "pare-chocs" et qui cogne toujours l'obstacle en premier, il pivote ainsi facilement sur les obstacles et évite les accrochages.

Cela permet d'explorer (presque) en toute sécurité les zones profondes ou/et réputées dangereuses pour les leurres qui, comme chacun sait, se trouvent souvent être d'excellents repaires de gros poissons.

Si vous sentiez toutefois que cela "cogne" trop au fond, stoppez simplement la récupération pour que le "Crank", leurre flottant, remonte.

 

 

 

    Les "Crank Baits" sont des leurres qui s'utilisent toute l'année. En début de saison, lorsque les bars ne montent pratiquement pas en surface (mars - avril, selon les régions), il faut les rechercher en profondeur, dans les courants à proximité des roches.

Il suffit alors d'utiliser le modèle plongeant à la profondeur adéquate du poste choisi. A la saison estivale, quand l'eau se réchauffe, les poissons tendent en revanche à monter.

Le choix des leurres doit alors se porter sur des modèles moins plongeants (jusqu'à 2 m maximum).

    Maigre toutes leurs qualités les "Crank Baits" ont malheureusement un gros défaut: les poissons ont souvent tendance à les suivre sans les attaquer.

Que faire alors dans ce cas ? Quand cela se passe en profondeur, changez le "Crank" pour un "Longbill Minnow" "en suspension" qui possède une nage et une forme plus naturelles et pratiquez la technique du "Stop and Go". Si l'action se passe plus en surface, jusqu'à 2 m, choisissez un "Jerk Bait"" coulant" ou "en suspension".

    Les "Crank Baits" doivent assurément faire partie de vos leurres de base.

Leur utilisation est facile on ne les perd pas si facilement que ça... et ils prennent rarement des alevins.

    Au lancer, la canne est le prolongement du bras du pêcheur. Mal adaptée, elle ne permet pas d'obtenir des pêches précises.

Elles ne permettent pas non plus de tirer toute la quintessence d'un leurre... et là, c'est plus grave. Quelle canne ? Quelle action ? Pour quel type de leurre ?... Voici quelques précisions !

 

    Tous les poissons nageurs (et assimilés) "prennent" du poisson s'ils sont suffisamment attractifs. Hormis leur nage propre, ce sont essentiellement les mouvements que leur impriment les pécheurs par l'intermédiaire de la canne qui les font vivre. Le choix de cette dernière s'avère donc importante quant aux résultats escomptés.

Une canne non adaptée à un type de leurre (ou vice versa comme l'on voudra) et voilà un pourcentage non négligeable de chance de réussir qui s'envole.

UTILISATION DES CRANKS BAITS

 

MODÈLE

Poids

Bille

Nage

Utilisation

CB 50

Lucky Craft

 

 

50 cm

Modèle à utiliser du bord, près des herbiers ou près des parcs dans les estuaires.

 

CB 100

Lucky Craft

Fat Rap Shallow

Runner SFR

Rapala

 

 

11 g

12 g

 

Oui

Non

 

1 m

1 m

 

 

 

Ces deux modèles sont pour le pêcheur de bord des alliés précieux. Dans les endroits à fond caillouteux, au dessus des vasières, ils permettent d'être lancés loin. Choisir un modèle à bille quand l'eau est légèrement trouble. Très bon du bord au mois de mai . En début de saison et de fin septembre à novembre - choisir des couleurs claires en conditions normales et bleu en eau froide.

 

CB 200 Lucky Craft

Hot'n Tot Storm

CB 250 Lucky Craft

Rattle Tot Storm

12,2 g

7 g

13,5 g

9 g

Oui

Non

Oui

Oui

2 m

2 m

2 m

2 m

 

Ces modèles plongeant à 2 m serviront du bord, dans les endroits de type falaise, au profil accidenté, comme on en trouve beaucoup en Corse, Méditerranée, sur les côtes du Nord et dans certaines régions de Normandie. En eau trouble, ne pas hésiter à utiliser des modèles de type chartreuse. Le modèle Hot'n Tot, avec sa palette métal est redoutable sur des fonds de cailloux de type galets.

 

CB 350 Lucky Craft

Fat Rap 5 FR5

Rapala

 

14,6 g

14 g

Oui

Non

3 m

3,50 m

Mêmes caractéristiques que pour les modèles "2 m", quand la profondeur le permet du bord. Ce sont d'excellents modèles pour pêcher  en bateau en début de saison (mi-avril) quand les poissons sont là mais bougent beaucoup en profondeur. Les modèles plongeants à 3,50 m permettent souvent de réaliser de très belles pêches en dérive.

 

Fat Rap 7 FR7

DRFR 5 cm

Rapala

 

18 g

13 g

Non

Oui

 

4 m

4,50 m

Le DRFR 5 cm est un modèle à utiliser en milieu de journée en couleur grise (SD), quand la lumière est à son maximum. Le Fat Rap, très silencieux, pourra se montrer plus payant en profondeur par eau claire, car moins suspect.

 

Risto Rap RR7

Down Deep Rattling

Fat Rap DRFR 7

Rapala

 

16 g

20 g

Non

Oui

 

5 à 6 m

5 à 6 m

Le DRFR 7 est le "Crank' à gros bar, celui qui va chercher les poissons là où aucun autre leurre ne fonctionne. Grâce à sa grande bavette, il permet de pêcher en toute sécurité, même dans les zones à risques.

 

Risto Rap RR 9

Rapala

27 g

 

7 m

Quand rien ne vient, le "Maxi Crank" permet d'explorer des zones de pêche jusqu'à 10 m de profondeur.

 

 

Les notes ci-dessus sont extraites du Magasine :

  • la PÊCHE en MER ,
  • Éditions LARIVIÈRE

 

 

Précédente Suivante